Voyage au cœur des Dolomites – Italie

Posted on

​L’Italie est un pays absolument incroyable ! Je suis revenue de cette semaine au coeur des Dolomites avec des étoiles dans les yeux. Je vais vous faire le récit de nos 7 jours de randonnée, de découverte et surtout de pur bonheur dans cet article.

۰•● Venise – La ville sur l’eau

Pour visiter les Dolomites, nous avons atterri à Venise! C’était l’occasion pour nous de découvrir cette ville si célèbre pour sa particularité : ses canaux, son architecture et surtout sa culture ! Pour des raisons financières, nous avons dormi à Mestre (à seulement 15 minutes en train de Venise). Pour être honnête, nous n’avions fait aucun planning pour visiter Venise. En effet, le but était de simplement se promener en errant entre les canaux et les bâtiments si majestueux. Nous sommes tout de même passés par les endroits incontournables tels que la place Saint-Marc, le pont du Rialto et le toit du centre commercial Fontego dei Tedeschi. En effet, ce bâtiment offre la possibilité d’avoir une vue incroyable sur toute la ville depuis son dernier étage. 

Des conseils pour l’hôtel ? Nous avons séjourné dans un Airbnb à Mestre pour 60 € la nuit. 

 

 

۰•● Passo Giau – Lago di Sorapis

Après une longue journée à Venise, nous avons pris un train pour rejoindre l’aéroport de Trévise afin de récupérer la voiture de location. Au petit matin, direction Passo Giau. Nous devons admettre que nous avons très mal dormi avec le froid glacial de la nuit dernière… Mais l’excitation de la semaine à venir nous a tenu en forme toute la journée !

Une fois arrivés dans le parc national des Dolomites, nous avons enfin emprunté les routes de montagnes en zigzag. Le panorama était juste époustouflant. Après avoir garé la voiture directement devant l’auberge, la visite de Passo Giau a débuté. Cet endroit est incroyable, Maxime et moi avons marché pour admirer les montagnes à perte de vue. Ce paysage si blanc et lumineux nous a rempli de bonheur et d’énergie pour continuer la route vers le prochain stop : Lago Di Sorapis.

A savoir : Nous avons décidé d’aller jusqu’à ce lac même si la neige de l’hiver y était encore très présente. Nous avons croisé seulement 2 personnes). Il y avait beaucoup de poudreuse et les chemins de randonnée étaient difficile à repérer. Il y avait quelques arbres cassés bloquant notre route, on s’enfonçait facilement dans la neige jusqu’aux genoux. (Oui… les raquettes auraient pu être pratiques…) On doit reconnaître que certains chemins étaient dangereux. Nous aurions pu glisser et littéralement descendre une piste rouge sur les fesses. Pas de surprise concernant ce lac… Il était totalement gelé. Nous pouvions tout de même apercevoir sa couleur à travers la glace. C’est un endroit très sympathique pour les randonneurs, les montagnes y sont très impressionnantes.

​Je vous recommande d’y aller en Juin car les chemins de randonnée seront plus simple d’accès. Prenez de bonnes chaussures de marche car cette randonnée dure au total 5 h aller-retour et il y a beaucoup de roches glissantes quand il pleut. Cet après-midi, nous avions vue sur toute la vallée ! Arrivés au lac, le ciel était très menaçant. Nous ne sommes donc pas restés très longtemps sur place car nous avions besoin de bonnes conditions pour redescendre.

 

۰•● Tre Cime di Lavaredo

Après avoir passé la nuit à Cortina d’ampezzo, nous nous sommes dirigés vers notre prochaine excursion ; j’ai nommé la célèbre vallée des Tre Cime di Laverado. Le saison d’été n’étant pas encore commencée, le barrage pour monter en voiture n’était pas ouvert. Nous avons marché 2 h pour nous rendre au premier refuge nommé Auronzo. (Pendant l’été, vous pouvez vous y rendre en voiture : 30 € pour 24h) Après cela, l’heure de la pause a sonné ; avec une vue à 360 degrés sur les montagnes enneigées s’il vous plaît ! Puis, nous avons emprunté le chemin pour se rapprocher au maximum des Tre Cime Di Lavaredo. C’est une randonnée plutôt facile et accessible pour tout le monde. (en été)  Pas besoin de carte, suivez simplement la la route qui part du refuge d’Auronzo. Cela vous mènera au refuge Lavaredo, à mi-chemin, puis au refuge Locatelli.

Le paysage était  à couper le souffle ! Avant que la nuit ne tombe, nous avons fait marche arrière. Une délicieuse pizza nous attendait près du lac Misurina. De nombreux hôtels étant fermés, nous avons dormi au bord du lac.

 

 

 

 

 

۰•● Lago di Braies – Pragser Wildsee

Nous sommes donc partis du lac Misurina pour nous rendre au Lac de Braies. Nous avons fait une pause pour déjeuner devant un autre lac tout aussi magnifique : Lago di Dobiacco. C’était très ensoleillé et la température était assez chaude pour porter une petite robe ! C’est un lieu d’exception pour se promener et se détendre.

Après cette pause forte agréable, direction le ” Lago di Braies “. Il est situé dans la municipalité de Braies, entre Cortina d’Ampezzo au sud et Brunico au nord. Presqu’à la frontière avec l’Autriche, le lac Braies est situé au cœur du parc naturel de Fanes-Sennes-Braies. C’est sans aucun doute l’un des lieux touristiques les plus populaires des Dolomites. Le parking y est un peu cher mais c’est une attraction très touristique alors nous nous sommes pliés à la règle sans nous plaindre.

Le temps a soudainement changé d’un très beau ciel ensoleillé en un torrent de pluie. Nous avons attendu quelques instants dans une boutique de souvenirs en espérant que le temps s’améliore. Le temps passait et la pluie continuait de tomber très fortement… Nous avons donc mis notre kway et bravé la pluie pour visiter cet endroit ! La lac était toujours aussi somptueux, même si c’était difficile de capturer des images étant donné le peu de lumière que le ciel nous offrait… Pour ces mêmes raisons, le guichet pour louer les petites barques en bois n’était pas ouvert. J’ai entendu dire que pendant l’été, cet endroit est vraiment très encombré, donc si vous voulez faire une promenade en bateau, je vous conseille de venir le matin !

 

Trempés jusqu’aux os, nous sommes allés chercher un chocolat chaud dans l’établissement juste en face du lac. Puis nous avons pris la route pour rejoindre notre hôtel et prendre la première douche du voyage! C’était un beau chalet affichant un prix très abordable : Haus Mucher.

۰•● Val di Funès

Nous avons pris le temps de profiter d’une nuit dans un lit très confortable ! Après un délicieux petit-déjeuner préparé par mes soins, nous sommes allés dans un village très célèbre sur Instagram : Val di Funès. La star de cet endroit est une petite chapelle juste devant de gigantesques montagnes. Pour changer, le temps était pluvieux et surtout très nuageux… Les célèbres sommets surplombants le village étaient entièrement cachés. Parce que nous ne pouvions pas du tout voir les montagnes, nous sommes allés dans un petit bar de la ville pour trier nos photos et les éditer. Nous avons attendu tout l’après-midi mais les nuages ​​étaient toujours aussi massifs. Nous avons donc décidé de passer la nuit là-bas et de tenter notre pour le lever du soleil. Ce fut la meilleure des décisions à prendre ! Nous avons capturé le lever de soleil le plus impressionnant du voyage. La lumière du soleil illuminait peu à peu la hauteur des montagnes… c’était incroyable !

 

۰•● Alpe di Siusi – Seiser Alm

Cet endroit doit absolument être sur votre liste lors de votre visite dans le parc des Dolomites. Les vieilles cabanes rustiques donnent à ce lieu, une atmosphère tellement idylique. La vue sur les sommets du Sasso Lungo est somptueuse. Cette immense vallée est parfaite pour marcher et surtout se ressourcer !

À savoir : vous ne pouvez pas conduire sur la route de l’Alpe di Suisi sans permis. (propriétaire de l’une des cabines, client de l’hôtel…). Vous pouvez partir en randonnée depuis le parking Kompatsch et marcher le long de la route. Il vous faudra environ 45 minutes pour atteindre un point de vue idéal sur la vallée. Sinon, vous pouvez rejoindre Compaccio / Compatsch avec un téléphérique. Il existe une multitude d’activités de plein air à l’Alpe di Siusi: VTT (classique ou électrique), escalade, parapente, golf, équitation, courses ou ski en hiver … Pour un voyage basé sur la détente, il y a nombre d’hôtels offrants des accès spa. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas eu le temps de faire d’activités mais nous avons simplement marché durant une journée entière et c’était merveilleux!

 

 

۰•● Seceda

La fin de notre voyage approche, voici le dernier endroit que nous ayons visité : Seceda. Pour atteindre son sommet à  2500 m d’altitude, vous avez 2 choix:

1. Un téléphérique depuis Ortisei : Il faut environ 15 minutes pour rejoindre le panorama à couper le souffle du sommet de Seceda. C’est un lieu emblématique des Dolomites. (Coût : 30 €)

2. Randonnée depuis Ortisei : elle dure environ 2h30 avec des pentes très rudes. Si vous avez du temps devant vous et que vous voulez vous mettre au défi d’y arriver, vous pouvez y aller à pieds.

Pendant notre voyage, le téléphérique était fermé car la saison n’était pas encore commencée. Après des heures de marche avec un temps pluvieux et des montées raides, nous sommes arrivés au célèbre Mont-Odle. L’endroit est réellement à tomber par terre. Nous avons immédiatement reconnu Seceda et sa forme caractéristique, cachée dans les nuages ​​bas. En raison du mauvais temps, nous étions seuls dans cet immense lieu. La brume cachait le sommet. Nous avons décidé d’attendre environ 30 minutes avec pour compagnie, un froid glacial. Le vent était fort désagréable mais cette vue en valait vraiment la peine ! 

J’espère que notre récit vous a plu​ et que vous irez par vous-même voir ces endroits uniques au monde ♥

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.